Ballon de football en cuir
  

Les meilleurs matchs de la coupe du monde



Certains matchs de la coupe du monde ont été riches en rebondissements. En 1974 à Münich, l'Allemagne de l'Ouest de Franz Beckenbauer réussit à battre 2-1 en finale, à la surprise générale, le « football total » des Pays-Bas de Johan Cruyff. En 1978, l'Argentine triomphe chez elle en battant les Pays-Bas 3-1. Mais pour atteindre la finale, les Argentins devaient gagner leur dernier match par quatre buts d'écart, ce qu'ils font en écrasant le Pérou 6-0 ! Aussitôt, il y a soupçon de tricherie car le gardien de but péruvien est né en Argentine, qu'il avait, jusque-là, encaissé peu de buts et que dans le même temps, les Argentins n'en avaient pas marqué beaucoup non plus.

Les Coupes du monde 1982 et 1986 sont marquées par deux superbes matches de la France de Platini, Giresse, Rocheteau, Tigana, Six, etc. Le premier est la demi-finale face à l'Allemagne de l'Ouest en Espagne. Lors d'une sortie hors de sa surface de réparation, Harald Schumacher, le gardien allemand, frappe du pied la tête du Français Patrick Battiston. Celui-ci est transporté d'urgence à l'hôpital tandis que le portier n'est même pas averti. Menés ensuite 3-1 en prolongation, les Allemands reviennent à 3 buts partout et se qualifient aux tirs au but (5-4). Quatre ans plus tard au Mexique, la même France arrive à vaincre aux tirs au but (4-3) le Brésil au terme d'un quart de finale épique (1-1). Un autre quart de finale de cette Coupe du Monde est resté gravé dans les mémoires. L'Argentin Diego Maradona élimine l'Angleterre 2 buts à 1. Il marque un premier but avec la « main de Dieu » que l'arbitre est le seul à n'avoir pas vue puis réalise le doublé après une longue et superbe série de dribbles. Son équipe bat plus tard l'Allemagne de l'Ouest en finale 3-2.




En partenariat avec :

Collection-football : réédition
unique de
ballons de football en
cuir des années 30 !
  

Liens partenaires | Webmasters | Réalisé par Pixis