Ballon de football en cuir
  

Le Championnat de France de Paris



Le printemps 1894 voit la naissance du premier Championnat de France de football association, comme promis. Sans surprise, les six clubs admis à l'USFSA participent à ce qui ressemble davantage à une épreuve de Coupe : tirage au sort des rencontres et élimination directe. Les formations qualifiées pour la finale sont les deux clubs anglais : les White Rovers et le Standard. Le 29 avril, ils font match nul 2-2. La finale est rejouée une semaine plus tard. Cette fois, à Courbevoie, le Standard Athletic Club devient le premier Champion de France en battant 2 buts à 0 les Rovers. Pendant ce temps, le foot se propage dans le nord et dans le sud de la France.

Début 1895, le championnat de France de Paris accueille les Anglais de Folkstone FC. A Levallois, la sélection des meilleurs joueurs parisiens, qui ne comprend que deux Français, s'incline 3-0, sans avoir été dominé outrageusement. C'est un succès populaire avec 1 500 spectateurs payants dans les tribunes. La deuxième saison du Championnat a lieu durant le mois de mars au vélodrome de la Seine à Levallois. Il y a huits engagés : les mêmes que l'année précédente sans l'International et trois nouveaux, le Levallois FC, le Paris Star et l'United Sports Club. Ces derniers ne passent pas le premier tour et en finale, on prend les mêmes et on recommence. Le Standard gagne à nouveau contre les White Rovers (3-1). L'équipe victorieuse, dont six joueurs sont doubles champions de France, soulève la coupe James-Gordon-Bennett. En effet, le directeur du New York Herald a doté le Championnat de France d'un trophée en argent, d'une grande valeur pour l'époque, 1 250 francs-or.

Trois semaine plus tard, une nouvelle sélection parisienne s'en va défier les Anglais sur leur sol et s'en revient avec trois défaites: 8-0, 11-0 et 3-0 ! En 1896, l'United Sports et le Club français jouent en Belgique et connaissent des fortunes diverses face à des équipes bruxelloises et à l'Antwerp FC. Cette année-là est surtout marquée par la nouvelle formule du Championnat de France : toutes les formations se rencontrent une fois sur terrain neutre, la victoire vaut deux points, le nul un point, la défaite zéro et le champion est celui qui possède le plus grand nombre de points. Aux huits clubs de la saison précédente s'ajoute l'Union athlétique du 1er arrondissement qui s'opposent de janvier à mars. Et c'est une grande première : un club majoritairement composé de Français remporte la compétition, c'est le Club français. En février, le doyen des clubs, toujours écarté du Championnat, accueille le Standard AC et le ridiculise 4-0.




En partenariat avec :

Collection-football : réédition
unique de
ballons de football en
cuir des années 30 !
  

Liens partenaires | Webmasters | Réalisé par Pixis