Ballons de football vintage
  

Les ballons de football modernes



Durant les cinquantes dernières années, le ballon connaît surtout des améliorations. Il s'est adapté aux surfaces de jeu, notamment terrains durs et salles. Avec l'utilisation de nouveaux produits et matériaux, il devient toujours plus souple, résistant, indéformable et imperméable. Par exemple, le ballon conçu pour la Coupe du Monde 2006 ne possède que 14 faces. Sa surface sera parfaitement lisse et sphérique pour favoriser la précision et le contrôle des joueurs. Les couleurs de ce ballon, noir et blanc, renvoient à celles de l'équipe hôte de la compétition, l'Allemagne, et les tons dorés s'inspirent de la couleur du trophée. Enfin, chaque balle est personnalisée selon le match pour lequel elle est utilisée. Le nom des pays qui s'affrontent, la date et le lieu de la rencontre sont inscrit dessus.
La prochaine grande innovation pourrait, si elle est acceptée, permettre un jour aux téléspectateurs d'entendre, en direct, l'impact du pied sur le ballon. Comment ? Grâce à un micro émetteur installé à l'intérieur de la vessie en latex de la balle.

Selon la règle du jeu n°2 de la Fédération international de football, le ballon répond aux normes suivantes :
  • Forme :
    Il doit être sphérique.
  • Matériaux d'un ballon de football:
    Il peut être en cuir ou dans une autre matière adéquate.
  • Taille d'un ballon de football :
    Sa circonférence est comprise entre 68 et 70 centimètres et pour les jeunes entre 63,5 et 66 centimètres.
  • Poids d'un ballon de football :
    Il doit peser entre 410 et 450 grammes au début d'une rencontre. Pour les enfants, son poids est compris entre 350 et 390 g.
  • Pression de l'air dans un ballon de football :
    Elle doit être de 600 à 1 100 g/cm².
  • Remplacement d'un ballon défectueux :
    S'il éclate ou est endommagé en cours de match, la partie est d'abord arrêtée puis elle reprend avec un ballon neuf par une balle à terre à l'endroit où se trouvait le premier ballon au moment où il a été détérioré.
    S'il éclate ou est endommagé alors qu'il est immobile, juste avant un coup d'envoi, un tir au but, un pénalty, un corner, un coup franc, un dégagement ou une rentrée de touche, la rencontre repart avec un ballon neuf là où la balle abîmée a été remplacée. Dans tous les cas, le ballon n'est changé, durant un match, qu'avec l'autorisation de l'arbitre.





En partenariat avec :

Collection-football : réédition
unique de
ballons de football en
cuir des années 30 !
  

Liens partenaires | Webmasters | Réalisé par Pixis